Expositions :
Textes :

Smile and Say Time

Textes - Review

Christian Andersson pour Zérodeux / 02

L’étymologie latine Textus nous rappelle que chaque texte est un tissu, une trame et l’exposition Smile and Say Time de Christian Andersson propose justement une exposition-texte, où les œuvres ne sont pas juxtaposées, mais complices dans une unité dont il nous faut chercher la substance. Elles créent un récit à mi-chemin entre récit historique ou récit d’anticipation. L’édifice du FRAC Normandie – ancienne usine des Transports Rouennais – est plongé dans une semi-obscurité. Par un éclairage parcimonieusement orchestré, les œuvres crèvent la pénombre, tels des personnages de théâtre sous les projecteurs. Humour et malice nous accueillent avec la photographie Pills. On y voit une boite de pilules bleues et rouges ouverte et renversée. Cela pourrait sembler bien anodin et c’est précisément la fausse simplicité qui pousse à s’approcher pour sonder l’œuvre dans son détail. La notice n’est pas celle d’un médicament classique, mais le récit d’un rêve. Le ton de l’exposition est donné par la main absente ayant laissé tomber cette boite de pilules, emportée par une overdose de rêve : le réel ne sera pas le décor de l’histoire que Christian Andersson souhaite que chacun se raconte. Tout au plus le réel offre une toile de fond flou et lointaine, utilisée et détournée afin de stimuler l’imagination du visiteur et l’emporter vers d’autres possibles. (...)

SUITE À LIRE EN LIGNE

Lien de l'exposition, Frac Normandie